• ● La loi Taubira et le crépuscule du Monde

    Les quotidiens nationaux qui défendent la loi Taubira (Le Monde et Libération) perdent des milliers de lecteurs. J’y avais déjà fait référence dans cet article, en le déplorant d'ailleurs.

    L'article ci-dessous reprend des éléments d'un mail que j'ai reçu. Il aboutit à un argumentaire pouvant être utilisé dans les courriers aux élus. J'y ai ajouté à la fin une touche personnelle.

    L’ex lecteur du Monde qui a écrit l’essentiel de cet article était abonné au Monde. Il s’en est désinscrit suite à l'éditorial du 17 novembre 2012, dans lequel ce journal défendait la loi Taubira en parlant d'une réforme «légitime, nécessaire et progressiste ». 

    Le service abonnement l'a appelé pour essayer de le conserver. Lorsque l’ancien lecteur a donné sa raison, il dit avoir compris que la personne au bout du fil avait la même explication des dizaines ou des centaines de fois par jour.

    Du coup, il s’est penché sur les chiffres de diffusion fournis par l'ODJ. Ces chiffres sont résumés dans ce tableau.

    Entre septembre 2013 et janvier 2013, Le Monde a perdu 42 545 lecteurs, soit 14 % de ses lecteurs, (1 lecteur sur 7) ce qui fait plus de 10 000 lecteurs par mois sur 4 mois.

    Dans le même temps, Libération a perdu 12 % de ses lecteurs, soit 1 lecteur sur 8.

    Ce n'est pas dû à la crise, car les chiffres du Figaro et de La Croix sont stables, avec même une progression pour La Croix – ce qui est un signe encourageant.

    Cette perte n'est pas due à l'augmentation du prix du Monde en janvier 2013, car la chute était déjà de 10% en décembre.

    L’ancien lecteur a vérifié les chiffres du Monde entre 2007 et 2012 sur les périodes septembre-janvier. Il n'y a jamais eu une telle hémorragie des ventes.

    Combien de lecteurs du Monde étaient à Pais le 13 janvier et le 24 mars ? Des milliers.

    Combien de lecteurs du Monde ont signé la pétition au CESE ? Des milliers.

    En défendant la Loi Taubira, Le Monde a renié ses valeurs traditionnelles chrétiennes-démocrates.

    Pour nos élus, c'est un signal fort. Bien plus objectif que les pseudo sondages auxquels les partisans de la loi Taubira se réfèrent constamment. Les Français sont contre la Loi Taubira et l'adoption par un couple de même sexe. Ils se détournent des médias qui renient les droits DE l'enfant.

    De la même manière, ils se détourneront durablement des partis politiques qui persistent sur cette voie.

    Enfin, l’auteur de ce site souhaite rajouter une touche personnelle.

    Dans ma famille, on lit le Monde depuis trois générations. Sans en partager toutes les idées, nous avions un attachement à ce quotidien. Je me souviens de mon grand-père le lisant tous les jours dans son fauteuil. Je l’achetais encore de temps en temps. Mais, avec le soutien à la loi Taubira, je me suis senti profondément trahi.

    Et dans la civilisation judeo-chrétienne dont je suis issu, la trahison, on n’aime pas du tout. Vraiment pas du tout.

    Alors, en février 2013, est paru l’avant-dernier numéro du Monde que j’aurai acheté.

    L’avant-dernier, parce que j’en achèterai encore un. Le numéro qui annoncera sa disparition. Je l’achèterai, mais pas pour le lire.

    Pour en faire un feu de joie.

    « ● Les lobbies et les cocus ● Premier formulaire administratif Parent 1 Parent 2 ? »

  • Commentaires

    1
    margotbond
    Lundi 8 Avril 2013 à 13:38

    on ne peut pas dire que le figaro soit un exemple dans son soutien contre la loi... je suis plus écoeurée par le figaro que par libé, qui en tous cas sur internet a plutot bien retranscrit les manifs...

    merci en tous cas pour vos articles!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 8 Avril 2013 à 22:44

    Sous prétrexte d'égalité, madame Taubira ose prétendre que deux égale trois,
    puisque deux homos sont bel et bien obligés de faire intervenir une troisième personne pour avoir un enfant.
    Il s'agit donc au moins d'un ménage à trois.

    Or vouloir abolir la différence entre hommes et femmes,
    c'est vouloir détruire l'essence de l'humanité, donc anéantir ce que nous sommes.

    En vérité François Hollande espère continuer à bénéficier des bonnes grâces du milliardaire homo Pierre Bergé,
    lequel a la mainmise sur le groupe Le Monde, donc sur ses filiales et toutes ses parutions.

    Il marche donc dans les combines de son lobby et de ses fantasmes.

    http://foilogic.voila.net/mariage.adoption.homosexuels.html#complicite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :