• ●Devinette : qui a écrit ceci ?

    En enquêtant sur les laïcards, j'ai trouvé ce texte. Je l'ai un peu tronqué. Devinette : qui en est l'auteur ?

    La politique (de la France) lui a donné une grande influence en Europe et dans le monde. 

    Un moyen de contrecarrer son influence […], c’est d’abaisser le catholicisme […] et la papauté. Si nous pouvons atteindre ce but, la France sera à jamais annihilée. […]

    La République laïque nous aidera. J’entreprends contre l’Église catholique une guerre qui sera longue […], mais il le faut pour achever d’abaisser la France et établir notre suprématie […].

    Les laïques m’aideront. Ils joueront notre jeu. Ce que j’attaque par ma politique, ils l’attaquent par formalisme antireligieux. Leur concours est assuré. Entretenez (dans la presse) […]la peur de l’épouvantail clérical, en faisant propager les calomnies ou les préjugés qui font naître cette peur. Faites aussi parler (dans les medias) des dangers de la réaction […], des empiètements du clergé. Ces balivernes ne manquent jamais leur effet sur la masse ignorante.

    C’est la France qui paiera les frais!

     

    « A faire avant le 24 mars 2013 ● Un dessin célèbre pour le Président »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Avril 2013 à 17:30

    C'est O.B.

    non pas Olivier Besancenot, mais Otto von Bismarck!

    Mais de nos jours, certains s'attèlent au même projet, quitte à devenir un hors-la-loi, comme l' Omo von Bergé.

    cf: TITRE III : Des atteintes à l'autorité de l'Etat
    Section 1 : De la corruption active et du trafic d'influence commis par les particuliers.

    N'oublions pas que la presse est subventionnée par l'état,
    or Pierrre Bergé se vante d'avoir financé la campagne électorale de François Hollande
    (en lui reversant donc une partie des subventions reçues...)
    donc par l'intermédiaire du trésorier (de la campagne du président François Hollande) Jean-Jacques Augier,
    qui détient des comptes off shore...

    Et rappelons-nous qu'en fin janvier, Valérie Trierweiler, Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem et Christiane Taubira
    participaient à la soirée pro-mariage gay de Pierre Bergé, ...ainsi que les homos Jack Lang, Bertrand Delanoë...
    ce qui affichait clairement leurs complicités réciproques.


    Donc à l'occasion de cette réception organisée avec des gays, des lesbiennes et des trans,
    au théâtre du Rond Point, pour remercier quelques membres du gouvernement de l'avancée de la loi Taubira,
    et pour les encourager à continuer, Monsieur Pierre Bergé s'est mis hors la loi.
    Car « créer des réseaux de contacts en vue de favoriser une issue favorable dans une négociation politique en cours »
    en s'y prenant de cette façon, c'est un délit (cf articles 433-1 et 433-2 du code pénal).


    On peut lire sur le site de l'Assemblée Nationale:
    « Concrètement, cela peut prendre des formes assez variées : rencontrer des membres du gouvernement, des parlementaires et des hauts fonctionnaires...»
    (selon le rapport de M. Christophe SIRUGUE, Mmes Marie-Françoise CLERGEAU, Pascale GOT, Arlette GROSSKOST,
    MM. Marc Le FUR et Bernard PERRUT, daté du 27 février 2013.)  

    Non seulement il y a collusion avec des décideurs publics, mais de plus le conflit d'intérêt est solidement caractérisé
    puisque l'état subventionne la presse.

    Bien entendu (en instituant plus de permissivité) François HOLLANDE et ses amis
    espèrent continuer à bénéficier des faveurs du clan de Pierre BERGE:
    non seulement sur le plan financier, mais aussi grâce à tous les journalistes qui sont à sa botte.

    Voir les articles 433-1 et 433-2:
    http://voila.net/foilogic/collusion.influence.sur.décideurs.publics.html

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 17 Avril 2013 à 20:36

    Rectification de l'adresse : il ne faut pas d'accent!

    http://voila.net/foilogic/collusion.influence.sur.decideurs.publics.html

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :